Rechercher dans ce blog

samedi 10 décembre 2011

Aachen : La ville de l'empereur


Située, comme Liège, aux frontières de trois pays, Aix-la-Chapelle ou Aachen pour les puristes, est une vile très appréciable de part sa richesse culturelle, ses bistrots et restaurants ainsi que ses nombreuses boutiques. A chaque coin de rue un symbole, une enseigne,... nous rappelle que nous sommes dans la ville de Charlemagne. Normal, la ville doit sa réputation mondiale à l'empereur qui y fit venir des artistes de toute l'Europe afin d'y aménager le palais impérial et faire d'Aachen la nouvelle Rome. Le point central est la Cathédrale - tombeau dit de l'Empereur - et son trésor, premier édifice allemand à figurer sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco.

la cathédrale d'Aix-la-Chapelle

A quelques pas de là, l'hôtel de Ville est un joyau de l'architecture gothique qui abrite de nombreuses pièces rares dont le sabre de Charlemagne. On prend plaisir à visiter cette ville en parcourant ses ruelles qui relient différentes places et parcs. On admire les fontaines qui bouillonnent ça et là car Aix-la-Chapelle est aussi une ville d'eau. Une eau minérale sulfureuse excellente pour la santé. Bon, on déplorera l'odeur quelque peu âpre et pas très agréable qui y traîne par endroit; cependant, cette eau a fait la gloire de la cité. Les bains d'eau chaude du temps des Celtes et des Romains se perpétuent aujourd'hui aux thermes Carolus où vous pourrez passer un moment de détente et de bien-être. Cette ville de l'Eurégio vous invite à des balades culturelles entre ses bâtiments historiques, ses musées...

façade de l'hôtel de Ville
le célèbre sabre de Charlemagne
les termes Carolus


le marché de Noël
Découvrez les créations artistiques du musée Suermondt-Ludwig, l'art contemporain au Ludwig Forum, l'art de l'habitat au musée Couven ou retracez l'histoire de la presse internationale dans le tout nouveau musée international éponyme, tout proche du centre-ville. Dans une toute autre optique, les boutiques invitent au shopping. On débutera par un café dans un des bistros italiens (il y en a beaucoup), on fera une pause en dégustant, avec sagesse, une bière ou en s'offrant une pâtisserie (il y a au moins une boulangerie ouverte sur la rue dans toutes les rues et ruelles). Plus pieusement, Aachen est un lieu de pèlerinage qui accueille, tous les sept ans, des croyants venus du monde entier. De nombreuses évènements viennent ponctuer l'année comme le Prix Charlemagne, le tournoi international de dressage, de sauts d'obstacles et d'attelages (CHIO), le marché de noël et depuis peu l'été culturel d'Aix-la-Chapelle avec le Marché de l'Europe des Artisans et les concerts de la "Programmation spéciale de septembre" qui s'étend tout autour de la cathédrale le premier week-end de septembre. Bref, il y a de quoi faire et on vous garantit que l'accueil est convivial. Il faut dire qu'à Aachen, les Liégeois font presque partie du décor et ne sont pas vraiment considérés comme des touristes. Tels les Néerlandais sur la Batte, ils font partie des meubles!