Rechercher dans ce blog

lundi 5 décembre 2011

Liège - La cathédrale Saint-Paul et son trésor

Il faut une cathédrale à la ville de Liège. Ainsi fut choisie (entre 1801 et 1803) la Collégiale Saint-Paul à cause de sa situation centrale. De l’époque romane, il ne reste plus rien, car elle fut moult fois reconstruite et restaurée. A l’intérieur, mon coup de cœur est le magnifique Christ au tombeau sculpté en marbre blanc de Jean Deltour. En 1812, à la suite d'une demande de Napoléon Bonaparte, la tour, avec ses fenêtres ogivales, sera élevée d'un étage et le clocher sera installé. Quatre clochetons sont ajoutés pour rappeler l'ancienne cathédrale Saint-Lambert, dont on aurait même prélevé de ses ruines, du matériau. De l’ancienne cathédrale, elle a aussi hérité de l'horloge et du carillon : on peut en écouter les quarante-neuf cloches les mercredis de 12h à 13h30. 

Trésor de la Cathédrale :
Le trésor de la Cathédrale, entièrement rénové, est ouvert tous les jours, sauf le lundi de 14h à 17h. On y entre par la rue Bonne-Fortune.

Deux pièces maîtresses sont à voir :
1) Le reliquaire, dit de Charles Téméraire, en or massif : il représente Charles Téméraire agenouillé, tenant dans les mains la relique (un doigt) de Saint-Lambert. Derrière lui se tient Saint Georges, patron des chevaliers, mais sous les traits du Duc de Bourgogne. Ironie du sort, ce reliquaire fut commandé  par le même Charles le Téméraire, un an avant qu'il ne mette Liège à feu et à sang.

Le reliquaire
2) Le buste reliquaire de Saint-Lambert (1515), en argent doré incrusté de pierres précieuses. C’est le plus grand buste reliquaire conservé en Europe.

Le buste reliquaire de Saint-Lambert
Le trésor de la Cathédrale vient de s'enrichir de deux Christ en croix (un Crucifix des Miracles et un Christ aux liens) du XVI° siècle, deux véritables chefs d’œuvres, en bois sculpté. Le premier provient de l’ancienne Cathédrale de Saint-Lambert et le deuxième d’une chapelle privée.