Rechercher dans ce blog

jeudi 1 décembre 2011

Agenda de l'année

JANVIER

Les TransArdentes 
En cinq éditions, ce festival hivernal est devenu le premier gros rendez-vous musical de l'année et le plus important événement de musique électronique de Wallonie. Petit frère des Ardentes du mois de juillet, festival estival par excellence (voir plus loin), les TransArdentes met à l'honneur l'électro dans le sens large du terme mais toujours de qualité avec des stars mais aussi de belles découvertes. L'ambiance conviviale et chaleureuse de tout événement liégeois y est évidemment de rigueur! Ca se passe aux Halles des Foires de Liège, le 28 janvier! (www.lestransardentes.be)

FEVRIER

Festival Anima
Du 17 au 26 février, la 31e édition d'Anima, le Festival International du Film d'Animation, n'aura pas lieu à Liège mais à Bruxelles comme chaque année. Cependant, ce rendez-vous incontournable des passionnés de "dessins animés", petits et grands enfants, se déplace en Cité ardente dans les salles des Grignoux (Le Parc, Churchill et Sauvenière): projections, soirées, animations,... sont au programme. De quoi occuper les plus jeunes pendant les vacances de Carnaval.

MARS

La Saint Torè
Dernière guindaille estudiantine correspondant aux cent jours (avant la fin des cours), la Saint Toré se déroule la troisième semaine de mars. Le cortège des étudiants passe par différents lieux du folklore liégeois. De la place du XX Août, il gagne la république libre d'Outremeuse et y rend hommage à Tchantchès avant de se rendre aux Terrasses devant la statue du Torè (oeuvre de Léon Mignon) pour y chantonner les chants folkloriques comme "Les Valeureux Liégeois" et les chants des comités de baptême. La journée se poursuit par les quatre heures de trottinettes au Val Benoit. Encore une fois, la bière coule à flots dans les gosiers des étudiants en tablier! C'est la dernière guindaille de l'année!

AVRIL

Festival International du Film Policier de Liège 
Les classiques ardennaises: Liège-Bastogne-Liège, appelée aussi la Doyenne, et la Flèche Wallonne. Dans le courant de la troisième semaine le mercredi, la Flèche Wallonne arrive à Huy et le dimanche, c'est la Doyenne qui prend le départ vers 10h, place Saint-Lambert à 10h.

Le 21 avril 2012: 6ème édition du Festival de la Soupe de Liège dans le quartier centenaire Vennes-Fétinne, aux portes de la ville. 


MAI

Jazz à Liège
Rendez-vous international des amateurs de la "blue note", le Festival Jazz à Liège occupera le Palais des Congrès les 11 et 12 mai. Tous les styles de jazz y sont représentés, du plus classique au plus novateur. On peut y écouter des grands noms du jazz belge et international et y faire des découvertes tant instrumentistes que vocalistes. L'an dernier, le festival s'était associé à un autre festival liégeois, Les Ardentes, histoire de rendre le jazz plus accessible et moins élitiste qu'il ne paraît (Dj's set, jam session, ...). Cette année, Jazz à Liège en sera à sa 22e édition. Les prix d'entrée sont de 55 € pour les deux jours (45 € en prévente + frais) et de 35 € par jour (25 € en prévente + frais). 

Pour plus d'info, c'est à la Maison du Jazz qu'il faut se renseigner (Rue sur les Foulons, 11 à 4000 Liège T. 04/221.10.11 www.jazzaliege.be).

A pied, à cheval, à vélo, en bus et en roller
Souvent programmé le deuxième week-end de mai, cet événement débarrasse le centre de Liège, et plus particulièrement le boulevard et le parc d'Avroy de tout véhicule. Un dimanche sans voiture, ce qui permet aux piétons, cyclistes, cavaliers, rollers, etc. de déambuler en toute sérénité sans risquer de se faire faucher par un automobiliste distrait. Pour la grande joie des petits citadins, la Ferme s'invite en ville avec les poules, les canards, les vaches, les chèvres, les moutons, les chevaux, etc. A partir du jeudi, le mode agricole et toutes les bonnes choses qui vont avec (produits du terroirs, cultures, élevages,...) viennent de rappeler au bon souvenir de chacun. Et ça fait du bien! A côté de tout cela, de nombreuses animations (démonstrations florales, VTT, cuistax, balades équestres;...), organisations (Pro Vélo, SAC Saint-Léonard,...). Cette manifestation est organisée par l'Echevinat de l'Environnement, Tourisme, Urbanisme et Développement durable de la Ville de Liège (T. 04/221.93.74)

Nocturne des galeries
Le dernier vendredi de mai, certains galeristes vous accueillent jusque 21h30.

JUIN

Les Epicuriales
Le week-end de la Pentecôte, le plus grand restaurant à ciel ouvert s'installe au Parc d'Avroy. Les restaurants et traiteurs réputés de la région se plient en quatre sous tente (et oui, pas de chalets!) pour vous faire vivre un moment culinaire hors du commun. On est moins bien installé que dans un restaurant, c'est aussi (voire plus) cher mais le cadre est différent... On paye en Epi (1 Epi = 2 €) A vous de voir! (www.epicuriales.be)

La Fête de la musique
Programmé aux alentour sdu 21 juin, la musique gronde aux quatre coins de la Cité et en dehors. Musique classique, jazz, hip-hop, électro, musique du monde, opéra, folk, reggae, rock,... sont programmés dans une vingtaine de lieux des salles de concerts comme le Forum, aux centres culturels en passant par les églises ou les institutions. Pour la plupart, les concerts sont gratuits. (www.fetedelamusiqueliege.be)Autre lieu, autre commune Flémalle et sa Fiesta du Rock. Premier festival estival de l'année et 100% gratuit. Enfin, on espère que ce sera toujours le cas pour 2012 (www.lafiestadurock.be)

Départ du Tour de France
La Grande Boucle démarrera pour la deuxième fois de Liège le 30 juin. Lla première fois c'était en 2004 et on ne compte pas les autres fois où le Tour est passé en Province de Liège (si je sais compter cela doit être seize étapes depuis 1948). C'est donc au coeur de la Cité ardente, dans le Parc d'Avroy que les coureurs prendront le départ pour un prologue de 6,1 km. Le tracé est identique à celui de 2004: boulevard d'Avroy, boulevard de la Sauvenière, quai Roosevelt, la Batte, la place Saint Lambert et le Palais des Princes-Evêques pour repasser mais dans l'autre sens par les boulevards de la Sauvenière et d'Avroy et rallier l'arrivée.

JUILLET

Première et deuxième étapes du Tour de France
Il débute en juin et se poursuit en juillet, pour deux dates encore dans notre belle province. Le dimanche 1er juillet, la première étape du Tour mènera les cyclistes de Liège à Seraing sur 180 km. Je vous rassure, ils ne vont pas faire des allers-retours insensés entre ces deux villes. Ils vont emprunter les routes vallonnées des classiques ardennaises et passeront notamment par Spa-Francorchamps et son circuit automobile. Après un petit crochet dans la Province du Luxembourg par le point culminant de notre plat pays, la Baraque de Fraiture (652 mètres) et Hotton, ils prendront la direction de Seraing où l'arrivée se fera devant les Cristallerie du Val Saint-Lambert.

Dernier jour dans notre province, le lundi 2 juillet, le départ sera donné à Visé, une première pour la Cité de l'oie. Cette deuxième étape de 207 km conduira le peloton jusqu'à Tournai.

Le Villages Gaulois et le 14 juillet
A Liège, on fête le 14 juillet en grandes pompes et en prélude à ces réjouissances deux semaines avant, c'est-à-dire début juillet, le Village Gaulois plante ses chalets (ha, les chalets qui ponctuent les festivités liégeoises) place Saint Paul au pied de la Cathédrale. Evidemment, on y mange et on y boit et de temps à autre on y joue aux boules. La cité liégeoise perd en cette période son accent et "fransquignole"mais reste toujours aussi conviviale et festive, on ne se refait pas et bien heureusement. Avec la fermeture du consulat de France, espérons que la fête sera toujours à la hauteur mais c'est sans compter sur l'asbl "Les Amitiés françaises de Liège" organisatrice de la Fête du 14 juillet à Liège. Cela fera 67 ans que Liège fête le 14 juillet (plutôt que le 21) en souvenir de l’époque napoléonienne, durant laquelle la ville était rattachée à la France mais aussi pour célébrer après la deuxième guerre mondiale les valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité. Ce jour de fête nationale française, après les cérémonies, le concert de Nostalgie, le moment que tout le monde attend c'est celui du grand feu d'artifice! Attention, c'est également le dernier jour du Village Gaulois! (www.enjeu.be ou www.amitiesfrancaises.be)

Les Ardentes
Le jeudi avant le 2e week-end de juillet, Les Ardentes débutent en trombe pour quatre jours de pure musique. Ici, encore, un vaste panel de styles musicaux sont présents (pop, rock, chanson française, électro, rap, funk, reggae,...)dans le parcs Astrid et les Halles des Foires de Liège. A côté des mégas stars interplanétaires (Mika, Snoop Dogg, Kate Nash, Ayo,...) on retrouve des groupes émergents et des révélations locales. Chaque jour à son style plus ou moins marqué mais le dimanche se veut plus familial, plus accessible aux familles avec enfants. Rappelons que l'entrée est gratuite pour les moins de douze ans. Ce festival n'est pas uniquement musical, sur le site, sa colonne vertébrale, faite de chalets (on aime ça à Liège, les chalets!), propose une variété étonnante de cuisines du monde et de qualité: de la frite bien de chez nous, on passe à la cuisine asiatique, africaine, sud américaine,... cette "Route des Saveurs" est un vrai festival pour le palais. Les Ardentes, c'est également un festival qui se veut écoresponsable (toilettes sèches, gobelets réutilisables, poubelles de tri,...) et accessible à tous dont aux personnes à mobilité réduite qui sont prises en charge par différentes associations. Chaque année, le festival tente de s'améliorer tant pour l'accueil des artistes mais surtout de ses festivaliers. Le prix est de 45 € la journée et de 105 € pour le pass des quatre jours. Un pass qui est à 95 € les premiers jours de vente en mars, donc il faut vite se décider!! Et si vous aimez la proximité, le camping est gratuit pour les détenteurs d'un pass. Sinon, c'est 15 € (www.lesardentes.be)

Les Francopholies de Spa
C'est du 18 au 22 juillet que les Francopholies envahiront le centre de Spa avec différentes scènes dans différents lieux. On y retrouve les grands noms de la chanson française: Bruel, Indochine, Obispo, M, Zazie, ... Arno, Maurane, Rapsat. Le village Francofou permet aux jeunes artistes de se faire connaître. Une partie de la programmation est réservée aux enfants avec les "Francos Juniors". En résumé, les Franco's ce sont sept scènes principales et des annexes (qui peuvent être des bars, des restaurants,...) pour grosso modo deux cent cinquante concerts dont une moitié est gratuite. C'est un peu galère pour y aller en voiture, vu que le centre est fermé aux automobilistes. Les TEC organise des navettes gratuites et même en partance de la Cité ardente (sous présentation de votre billet). Côté camping, c'est 18 € pour les quatre jours avec accès à la piscine. Le Francopass donne accès aux quatre jours ainsi qu'à la scène Pierre Rapsat et au Carrefour des Artistes mais il existe également des billets journaliers et pour certaines scènes. Ces dernières années, Les Franco's ont donné l'opportunité à des groupes belges qui ne chantent pas en Français de faire l'une ou l'autre scène. Rien de grave en soi mais plus vraiment en phase avec la philosophie du festival. Une ouverture qui perso n'est pas pour me déplaire.

Le Bal aux Lampions et 21 juillet
Quelques irréductibles ont quand même souhaité célébrer la fête nationale belge en terre liégeoise. Le Mad Café et Bplus organisent chaque année, les 20 et 21 juillet, des réjouissances en l'honneur de notre patrie au Kiosque d'Avroy. Apéro musical, concerts, animations pour les enfants... et surtout le Bal aux Lampions avec chanson française, java et musette. Tout ceci est gratuit! Et pour les petites et les grosses faims, le Mad Café est la pour vous sustenter! (www.madcafe.be)

AOUT

15 août en Outremeuse
La République Libre d'Outremeuse fête Marie d'une manière qui lui est propre, en mélangeant le religieux et le profane. C'est une des fêtes les plus animées et incontournable de la vie liégeoise. On y retrouve de nombreuses traditions et le folklore est le maître mot. Sous l'impulsion de Jean Denys Boussard (encore lui!) et de ses acolytes, on peut assister à la messe en wallon, à des jeux populaires et surtout, chose à ne pas rater et surtout à faire, à l'enterrement de "Mâti l'Ohé" (l'Os Mathieu) et faire partie du cortège funèbre et des veuves pleureuses! Fête foraine, spectacles de marionnettes, danses folklotiques, concerts, grand cortège, distribution des petits pains bénis, bénédiction des fiancés, vénération des potales (niches dans les maisons accueillants une statue de la Sainte Vierge ou d'un Saint),... sont au programme des quatre jours qui se clôturent par un feu d'artifice. Evidemment, les rues sont assaillies de monde et de stands (pas de chalets, ici!) où devinez quoi? On mange et on boit, surtout du pêket!   

Festival de promenades
En 2004, le festival de Promenades voyait le jour sous l'impulsion de Michel Firket, Echevin de l'Urbanisme, de l'Environnement, du Tourisme et du Développement durable de la Ville de Liège. L'intérêt des visiteurs est tel que la Maison du Tourisme du Pays de Liège soutien cette manifestation depuis 2007 et depuis les promenades se font également du côté d'Ans, Awans, Crisnée, GrâceHollogne, Flémalle, Saint-Nicolas et Seraing. Durant dix jours, fin août, une centaines de promenades sont proposées avec thématiques diverses: histoire, patrimoine, quartiers, urbanisme, architecture, nature, environnement, arts, littératures, bien-être, musique, anecdotes historiques,... A pied et même à vélo (avec Pro Vélo), vous êtes accompagnés de guides professionnels ou amateurs passionnés. Le but est de vous faire découvrir des lieux, souvent familiers, mais d'une manière différente, conviviale et de qualité. Le festival débute toujours par un concert dans un lieu en rapport avec les promenades. Une brochure gratuite reprend toutes les promenades et est disponible soit à la Maison du Tourisme du Pays de Liège, place Saint-Lambert, 35 (T. 04/237.92.92), soit à l'Office du Tourisme de la Ville de Liège, Féronstrée 92 (T. 04/221.92.21). Voir aussi le site www.liege.be

SEPTEMBRE

Retrouvailles, la planète des loisirs
Le premier week-end de septembre, dans le parc de la Boverie, Retrouvailles c'est le moment idéal pour vous trouver une activité, un loisir à faire pour l'année. Plus de trois cents associations se retrouvent chaque année pour vous offrir le plus vastes choix de possibilités dans des domaines tels que le sport, la culture, le jeu, l'épanouissement personnel, la vie associative, développement durable,... Sur quatre podiums, des démonstrations ont lieu ainsi que de nombreux spectacles et animations. Les associations sont présentes pour faire connaître leurs activités, recruter des membres ou trouver les moyens humains et financiers de leurs projets. Juste après les vacances, Retrouvailles est le temps fort pour faire des trouvailles et se retrouver!! Cette année, on en sera à la 21e édition de ce salon en plein air des loisirs organisé par l'échevinat de l'urbanisme, de l'environnement, du tourisme et du développement durable de la Ville de Liège et l'asbl Enjeu. (www.enjeu.be)

La fête des Fous
Tout comme dans le roman de Victor Hugo, "Notre Dame de Paris", la Fête des Fous vous plonge dans une atmosphère de liesse populaire. Le premier week-end de septembre, le quartier de Saint-Walburge bouillonne d'animations: spectacles, matinée enfantine, marche aux flambeaux, bal populaire, joute, parade,... Cette fête existe depuis 1974, année où une équipe de joyeux drilles eut la folle idée de faire revivre une vieille tradition moyenâgeuse, c'est-à-dire bousculer l'ordre établi et faire la fête plusieurs jours. Autrefois appelée fête de l'Ane, des Sous-Diacres, des Diacres-Saouls, des Cornards, des Libertés de Décembre,... cette fête populaire avait pour fonction d'honorer l'âne qui avait porté Jésus lors de son entrée à Jérusalem et se célébrait, en janvier, le jour de la Circoncision (huitième jour de la naissance de Jésus). A Saint-Walburge, les "fous" du quartier ont leur Confrérie, leur Charte et leur hymne des Fous. La Charte stipule que "la Fête des Fous, notre Fête à tous, doit nous permettre au moins une fois l’an de nous distraire dans la joie et la bonne humeur". Ces quelques jours de douce folie se passent évidemment avec des personnages dont Folin, qui incarne les Saints-Walburgeois; Mère Folle, mère de toutes les folies; les Petits Fous, qui disséminent la vraie Folie un peu partout; le Lutin, qui annonce la Fête; l'Ane, le Roi de la Fête; le "Pape des Fous", qui n'est autre que le président de la "Confrérie des Fous",... sans oublier les Grains de Folie, les Confetti représentant la Folie qui sommeille en nous! (www.fetedesfous.be

Fête de Wallonie
Liège et sa Province fêtent la Wallonie. Les festivités débutent souvent fin août dans une commune, l'an dernier c'était Tilff, se poursuivent dans d'autres communes et villes pour se clôturent en apothéose dans la Cité ardente. La place Saint Lambert est le lieu de grands concerts (l'Orcherste Philharmonique Royal de Liège, Stromae, Axel Red, MC Solar,... D'autres lieux sont également envahis par la frénésie wallonne comme l'esplanade Saint Léonard, la place Saint Etienne, le Musée de la Vie Wallonne,... Ejectées du palais des Princes Evêques, les confréries vous retrouvent devant les galeries Saint Lambert pour un village des saveurs et du folklore wallon. Le Dimanche, les Géants sont de sortie pour un cortège et le soir de l'Auberge Simenon en Outremeuse, le Grand Cramignon prend le départ pour rejoindre la Place Cathédrale et Vinâve d'Ile. (www.provincedeliege.be)

Journées du Patrimoine
Ces journées créées à l'initiative de l'Institut du Patrimoine wallon comptent quelques 450 activités en Wallonie et à Bruxelles. Elles sont l'occasion de découvrir des monuments souvent fermés au public durant l'année et richesse du patrimoine architectural. C'est également une opportunité pour les communes et entités de mettre en avant leur patrimoine local. Une brochure reprenant toutes les activités et est disponible gratuitement dans les Maisons et Offices du Tourisme, la FNAC et le l'Espace Wallonie. (www.journeesdupatrimoine.be)

OCTOBRE

Nocturne des Coteaux
Le premier samedi du mois d'octobre, le coeur historique de Liège est ouvert aux promeneurs. C'est à la lumière des bougies, plus de 15.000, que vous déambulez aux travers des Coteaux de la Citadelle et des quartiers Hors-Château et Féronstrée tout en étant accompagné d'animations musicales par-ci, par-là. Différentes promenades vous sont proposées. Vous partez à la découverte du vieux Liège avec ses ruelles, ses cours, ses escaliers, ses monuments, ses sites classés... (on se croirait au Moyen-Age) mais aussi ses vingt huit hectares d'espace vert en plein centre urbain. En 2011, le site des Coteaux de la Citadelle s'est vu attribuer trois étoiles par le prestigieux guide Michelin. Les couples qui le souhaitent peuvent se dire "oui" à l'occasion de cette nocturne, histoire de rendre encore plus magique ce moment!(www.lanocturnedescoteaux.eu)

Foire d'octobre
C'est certainement la seule chose pour laquelle, on est pressé de voir arriver ce mois automnal. Sur plus d'un kilomètre, la Foire est la plus grande fête foraine de Wallonie. Ce sont pas moins de cent quatre-vingts métiers qui élisent domicile du premier week-end d'octobre à la mi-novembre sur tout le boulevard et le parc d'Avroy. 2012 n'aura pas sa grande roue, qui vient une année sur deux. Certaines attractions sont là depuis des lustres et chaque année de nouvelles font leur apparition. La Foire d'octobre, pour les gourmands, c'est byzance: le célèbre laqueman, les croustillons, les pommes d'amour, etc. Des animations ponctuent la Foire comme le cortège d'Halloween où des surprises et cadeaux attendent les enfants déguisés ou grimés. Les enfants qui souhaitent y participer doivent s'inscrire préalablement (clarisse.flohimont@liege.be) Il y a également les jours à tarifs réduits, une aubaine pour les parents car il faut avouer, la Foire c'est pas donné! Sinon, les forains proposent des bons de réductions sur leur site internet et dans le journal Vlan Spectacle. C'est toujours utile! Les stands sont ouverts les mercredis, samedis, dimanches et jours fériés dès 14h et les autres jours dès 15h30. La fermeture se fait à 1h30, la nuit des vendredis, samedis et veilles de jours fériés et à 0h30 la nuit des autres jours.

Mode in Liège
A la mi-octobre, les créateurs liégeois s'expose au quatre coins de la ville durant trois jours, parfois en des lieux insolites avec meeting point à l'Archeoforum. Info: www.mowda.net

DECEMBRE

La Saint Nicolas des étudiants
Grosse guindaille par excellence! Si vous ne voulez pas faire partie de la fête vaut mieux rester chez vous en cette première semaine de décembre. Le centre ville est assailli de jeunes en état d'ébriété vêtus de tabliers de labo, qui ont été un jour blancs! Certains font la quête auprès des passants et des automobilistes pour récolter quelques piécettes afin d'aller "affonter" de la bière dans le Carré ou place du XX Août, devant l'Unif! Selon la tradition et le folklore estudiantin, un cortège prend le départ aux Terrasses, devant la statue du Toré (mascotte si l'on peut dire des étudiants "pennés" c'est-à-dire baptisés). Après les chants, il passe sous la trémie et se répand telle une vague dans le centre ville. La Saint Nicolas est aussi la première guindaille (après les baptêmes) de la période des "saints" qui se termine par la Saint Toré au mois de mars.

Liège, Cité de Noël
Tout le mois de décembre, la Cité ardente brille de mille feux! Pour fêter Noël et la fin de l'année, une multitude de manifestations drainent un public de plus en plus nombreux venant, on peut le dire, des quatre coins de l'Eurégio! Toutes les activités et manifestations se retrouvent sur le site de la Ville de Liège (www.liege.be). Voici en détail, les plus typiques!

Le plus connu, reste sans conteste, le Village de Noël. C'est lui qui dés le début du mois, voire fin du mois de novembre, inaugure les festivités. Les chalets envahissent la ville avec une forte concentration sur la place du Marché où le Conseil Villageois, mené par son mayeur Jean Denys Boussart, a pris place au pied du Perron. On y boit, on y mange et entre une tartiflette et un vin chaud on y achète ses cadeaux pour mettre sous le sapin. Le Village de Noêl est le plus ancien (il a fêté ses 25 ans en 2010!) et le plus grand marché de noël de Belgique. Même s'il est fidèle à une longue tradition germanique, il est quand même très latin! La grand roue, la piste de luge, son bureau de poste avec son timbre spécial Village de Noël, le chalet Gruyère avec sa fondue au fromage, ses illuminations,... rien ne manque pour que la féerie soit au rendez-vous. (www.villagedenoel.be)

Au pied de la Cathédrale, sur la place du même nom, c'est la patinoire et ses chalets (hooo, des chalets!!!), qui s'étendent vers Vinâve d'Ile, qui vous font vivre la féerie de Noël. Elle arrive un peu plus tard, généralement une fois la "Saint Nicolas des étudiants" passée. De 3 à 77 ans ont peu s'adonner à la glisse sous un toit et dans un cadre à l'illumination particulière, cinq semaines durant. Ici, aussi de nombreuses animations sont au programme. (www.lapatinoiredenoel.be)

Autre moment fort de ce mois de décembre, l'Européan Circus Festival de Stefan Agnessen. Pour moi, sans aucun doute, l'un des meilleurs spectacles de cirque qu'il m'ait été donné de voir en Belgique. L'une des particularités de ce cirque, c'est que c'est un festival. Stefan Agnessen invite chaque année des artistes venus de tous horizons dont les numéros sont inédits. Le jury, c'est le public, qui après chaque représentation remplit son bulletin de vote et décide d'élire les meilleurs numéros. Sous le chapiteau, la piste avec son orchestre et son Monsieur Loyal, le maître de piste, incarné par Christophe Ivanes. Homme de coeur, Stefan Agnessen souhaite que tout le monde puisse assister à un magnifique spectacle de cirque traditionnel. Raison pour laquelle des soirées de solidarité sont organisées et les plus démunis ont la possibilité de découvrir ce moment magique. A chaque représentation, c'est "archiplein" comble, surtout en journée avec les écoles. Vous imaginez bien que les enfants adorent ce spectacle! (www.europeancircus.com)