Rechercher dans ce blog

dimanche 29 mai 2011

Bruxelles - Auderghem

Commune résidentielle, située au sud-est le long de la vallée de la Woluwe. Avec un tiers de sa superficie couverte par la forêt de Soignes et par de grands parcs,  Auderghem est une des plus agréables communes résidentielles de l’agglomération. D’autre part, située le long de l’axe de pénétration sud de la ville et équipée de nombreuses stations de métro, elle bénéficie d’une position stratégique en termes d’accessibilité. Vous y trouverez autant des quartiers anciens ouvriers que d’élégants quartiers de villas, particulièrement prisés par les cadres supérieurs et les fonctionnaires internationaux. Egalement tournée vers le commerce et les activités administratives, cette commune a su sauvegarder son caractère vert et résidentiel, où il fait bon vivre comme dans le paisible village d’autrefois…


Prieuré du Rouge-cloître et l'étang du moulin


La forêt de Soignes, 1 654 hectares, baptisée « Arduenna silva » par Jules César puis « Carbonaria silva » en raison de l’activité de ses habitants dans le domaine du charbon de bois, représente sans conteste le plus grand trésor. Véritable poumon vert, elle joue aujourd’hui un rôle écologique considérable dans la régulation de la pollution tout en permettant aux habitants de la commune de se détendre ou de pratiquer un sport grâce à des aménagements de qualité. Composée à 80 % de hêtres, grâce notamment aux occupants autrichiens (1714-1795) dont l’architecte paysagiste Joachim Zinner, elle s’est aussi enrichie d’une faune et d’une flore variée où renards et chevreuils cohabitent harmonieusement depuis leur réintroduction.


Les habitants peuvent également compter sur la présence de grands parcs tels que celui de la Woluwe,  de Tenreuken, de Luxor, le jardin botanique J. Massart et le parc du Rouge-Cloître. De plus, une promenade verte traverse une partie de la commune et se prolonge vers les communes de Woluwé Saint-Pierre et Saint-Lambert. Il s’agit d’une promenade reliant différents parcs de la Vallée. Elle suit l’itinéraire de l’ancienne voie de chemin de fer n° 160 reliant Bruxelles et Tervueren, créée par l’état, en 1882, sous l’impulsion du roi Léopold II. Piétons et cyclistes ont accès au tracé en dolomie stabilisée. La diversité et la densité des fonctions des quartiers reliés grâce à la ligne 160 font l’intérêt majeur de cet axe au coeur de la ville. La voie verte passe dans un couloir de verdure, à l’arrière de jardins privés et le long des étangs du parc de Woluwe. De l’avenue de Tervuren au boulevard des Invalides, elle dessine un itinéraire de promenade fort apprécié des Bruxellois.


Marché
◗◗  chaussée de Wavre : jeudi de 8h30 à 12h30.

Extrait du Petit Futé de Bruxelles 2011