Rechercher dans ce blog

mercredi 30 novembre 2011

Liège - Parc d'Avroy

Le parc d'Avroy

Au milieu du 19ème siècle, la Meuse et l'Ourthe comportent de nombreux bras qui traversent la cité. La navigation y est difficile et les inondations constituent un danger permanent. C'est ainsi qu'entre 1853 et 1863 d'importants travaux sont réalisés pour rectifier le tracé de ces deux cours d'eau, c'est là qu'est née la Dérivation. Suite à ces travaux est créé un bassin dit du Commerce. Il s'agit d'un port urbain de 40000 mètres carrés situé entre les Guillemins et le Boulevard Piercot. Mais ce bassin est mal adapté aux besoins des bâteliers et l'île se trouvant entre lui et la Meuse est rapidement à l'abandon. Fin 1870, Hubert Guillaume Blonden, directeur des travaux de la ville, décide d'établir à cet endroit un parc et une zone résidentielle.

C’est ainsi qu’est né le parc d’Avroy : un ancien bras de Meuse (la rivière d’Avroy) a fait place à un espace de plantation d’arbres (pour la petite histoire, "Avroy", "Avreû" en dialecte wallon, vient du latin "arboretum" qui signifie lieu couvert d'arbres). L'étang est une survivance du fameux bassin du Commerce. Le square, lui, est né en 1868. En 1880, il atteint ses dimensions actuelles. Quant au kiosque, il date de 1852. Des concerts étaient organisés les dimanches après-midi et les soirs d’été. Les amateurs de fanfares payaient 10 centimes la chaise pour écouter des airs classiques ou militaires.

Statue équestre de Charlemagne

La fameuse statue équestre de Charlemagne est née des mains du sculpteur liégeois Louis Jehotte en 1867. De nombreuses statues et de magnifiques arbres (cèdres du Liban, cyprès chauves, hêtres pleureurs, noisetiers de Bysance entre autre ainsi qu’un alignement de platanes) ornent actuellement les allées internes du parc. A savoir que cette année, des crédits ont été accordés pour rénover le parc, son étang et la statue de Charlemagne.

Mais que se passait-il à cette époque dans le bâtiment de trouvant en face du kiosque ? Dès 1880, le « Trink-Haal », un édifice de style mauresque, était déjà un lieu de réjouissance. Il comprenait une salle de billard et, après 1885, des cinématographes y présentaient leurs œuvres. Ce bâtiment abrite actuellement le Mad Café (voir rubrique restaurant) et le Mad Musée, le musée d’Art Différencié du CREAHAM (CREAtivité Handicap Mental). Cette association sert à développer les talents artistiques des personnes handicapées mentales. A voir absolument, vous serez épatés.

L'intérieur du Mad Café

Finalement, de sa création jusqu’à maintenant, le parc d’Avroy est resté un lieu de rencontres et de réjouissances. La Foire d’Octobre s’installe le long du parc chaque automne. Quelques cirques bien connus profitent du site chaque année. La Fête de la Musique inaugure l’été sur le fameux kiosque. Notre fête nationale du 21 juillet est également mise à l’honneur dans le Parc d’Avroy. Les Epicuriales (« le plus grand restaurant de Liège à ciel ouvert ») s’installent également vers la fin mai dans le parc. Bref, vous l’aurez compris, le Parc d’Avroy est un lieu de festivités diverses depuis plus de 200 ans.

Foire d'Octobre