Rechercher dans ce blog

dimanche 10 avril 2011

Carte d'identité de la ville de Liège

Nom : Liège, Lîdje en wallon liégeois. Mais si vous venez de Flandre ou des Pays-Bas, c'est la direction de Luik en néerlandais qu'il faut prendre; par contre si vous venez par exemple d'Aix-la Chapelle (Allemagne), vous trouverez l'indication Lüttich en allemand.


Bateau de Liège


Surnom : Cité ardente. Cette appellation provient du titre du roman chevaleresque écrit par Henry Carton de Wiart en 1904. Ce roman raconte le sac de la ville de Liège par les troupes de Charles le Téméraire en 1468, malgré la résistance très ardente des Liégeois (voir la statue commémorative du Pont des Arches).

Taille : 69,39 km², comprenant Angleur, Bressoux, Chênée, Glain, Grivegnée, Jupille, Rocourt, Wandre. 265 km² si on prend en compte ce que l'on appelle le grand Liège avec les communes de Seraing, Saint-Nicolas, Ans, Herstal, Beyne-Heusay, Fléron, Chaudfontaine, Esneux et Flémalle.

Nombre d'habitants : 200 000 habitants ou 600 000 habitants si l'on compte le grand Liège (zones rurales comprises).

Langue : le français et le wallon.

Date de naissance : A la confluence de la Légia (rivière qui tire son nom de celui de la ville) et de la Meuse, que des hommes décident de s'installer vers le Ve millénaire avant Jésus-Christ. Des traces remontant à 200 000 ans avant Jésus-Christ montrent qu'il y avait des habitants sur le site de Liège dès la préhistoire. Mais la fondation de la ville date des environs de l'an 700, suite à l'assassinat de Saint-Lambert, alors évêque du diocèse de Tongres-Maastricht. A la suite de cet événement, son successeur, Saint-Hubert, transfère, avec l'approbation du pape, le siège de l'évêché de Maastricht vers Liège.

Symbole : le Perron, symbole de la justice du prince-évêque de Liège. Il est déposé au sommet d'une fontaine, sur la place du Marché. Le symbole des étudiants est Li torè (statue d'un taureau).

Clubs de football : le Royal Football Club Liégeois et le Standard de Liège.

Signes distinctifs du Liégeois : valeureux, jovial, convivial, sans oublier son acceeeeeent de Lîdge et ses expressions à l'envers comme les chiques ( = bonbons pour le Belge), les bonbons ( = biscuits pour le Belge)...

Mode de transport : le Port autonome de Liège, deuxième port fluvial européen. La gare de Liège-Guillemins (gare de Santiago Calatrava) et les nouvelles lignes TGV de Bruxelles vers Liège et de Liège vers la frontière allemande. Un très important réseau autoroutier à 7 branches (E40 vers Bruxelles et Aix-la-Chapelle, E42 vers Namur et Verviers, E25 vers Maastricht et Luxembourg, E313 vers Anvers). L'aéroport de Liège, 8e aéroport européen pour le transport aérien des marchandises, à 12 kms seulement du centre ville. Liège possède également un réseau de bus qui couvre à la fois le centre-ville et l'agglomération. Une étude pour le retour du tram est en cours.

Gare des Guillemins

Etat civil : Liège est jumelée avec de nombreues villes étrangères, telles que Nancy et Lille (France), Maastricht et Rotterdam (Pays-Bas), Aix-la-Chapelle et Cologne (Allemagne), Turin (Italie), Esch-sur-Alzette (Luxembourg), Volgograd (Russie), Lubumbashi (République démocratique du Congo), PizeA (République tchèque), Porto (Portugal), Cracovie (Pologne), Saint-Louis (Sénégal) et Tanger (Maroc).

Par Anne-Catherine Croufer - Extrait du Petit Futé de Liège 2011